Avis : Room 25
Non classé
Jan31

Tags

Posts relatifs

Partagez

Avis : Room 25

Des inconnus enfermés dans un complexe constitué de plusieurs salles se déplaçant les unes parmi les autres et renfermant des pièges souvent mortels ça ne vous rappelle rien ? Room 25 c’est l’adaptation officieuse du film Cube en jeu de société. A une différence près : il est encore plus méchant !

room0

Jouable de 1 à 6 participants, Room 25 propose plusieurs modes de jeux alternant parties en solitaire, en équipe, en coopération ou en opposition. C’est de loi ce dernier mode, réservé à plus de 4 joueurs qui est le plus palpitant puisque parmi les « candidats » se trouvent des prisonniers et 1 à 2 gardes à l’identité secrète.

 


 

Prétextant un jeu télévisé et futuriste, le principe de Room 25 est simple : les prisonniers doivent s’échapper du complexe avant le dernier tour (entre 8 et 10 selon le nombre de joueurs). Pour cela, il leur faut trouver la Room 25, une pièce qui fonctionne comme sas de sortie, à condition d’être placée dans l’un des coins du complexe.

room2

Car, et c’est là que réside toute la méchanceté du jeu, il se déroule dans une grille de 5 pièces sur 5. Au départ, seule la case centrale est connue, c’est là que démarrent les participants. Le reste des pièces est caché, ce qui signifie que les tuiles qui les représentent sont retournées.

Le tour de jeu se déroule en trois phases. La première est une phase de programmation : chaque candidat dispose de 4 actions différentes. Il va en choisir 2 et les affecter à son tour en précisant bien dans quel ordre les jouer.

room3
Les deux phases suivantes consistent à révéler ces actions, joueur par joueur, dans l’ordre du tour (qui change à chaque fois) et à les effectuer.

Ces quatre actions sont :

– Observer : Le joueur peut regarder la face cachée d’une tuile adjacente à son personnage sans la révéler aux autres. Il peut néanmoins donner une indication (vraie ou fausse selon qu’il est garde ou pas) comme « c’est dangereux » ou « aucun risque ».

– Se déplacer : bouger dans une tuile adjacente. Si elle n’était pas connue, alors on la retourne. On applique alors les effets de la tuile qui peuvent être fort désagréables. Cela va de l’exécution immédiate à la téléportation ou au piège qui exige de rebouger le plus vite possible sous peine de mourir.

– Pousser un autre joueur présent sur sa case dans une salle adjacente. Tant pis pour lui si les effets sont négatifs !

– Faire bouger les salles : on décale les salles verticalement ou horizontalement dans la ligne où on se trouve d’une case. Il est impossible de faire bouger deux fois une même ligne dans deux directions différentes. De même la case centrale est inamovible.

room4

 

Tout le fun du jeu, c’est bien sur la suspicion envers les gardiens, mais aussi le fait que les actions sont obligatoires ! Vous aviez décidé de pousser votre pote dans la salle d’à coté mais entre temps quelqu’un à fait bouger les pièces et toutes les options possibles sont fatales. Et bien vous le poussez quand même !

Si les gardiens parviennent à tuer deux prisonniers, ils l’emportent. Si les prisonniers sortent tous avant la fin du dernier tour, c’est eux qui gagnent.

Autant dire que les gardiens partent plutôt avantagés car la paranoïa génère des excès de prudence qui bouffent un temps fou ! Mais ce déséquilibre fait partie intégrante du plaisir que l’on peut prendre à jouer à Room 25.

room5

 

Ajoutons que le matériel est assez pléthorique pour un jeu vendu en petite boite. Outre des figurines pour chaque candidat et moult pions, on y trouve une trentaine de tuiles pour constituer son complexe. Chaque partie est donc renouvelée puisque la configuration des pièces n’est pas la même.

Alors bien sur, Room 25 n’est pas un jeu d’une grande profondeur ou d’une éclatante subtilité. Reste un défouloir bête et bien méchant qui reproduit à merveille l’ambiance du film Cube tout en se jouant vite (30 minutes env) et s’expliquant facilement. Bref, le jeu « apéro » parfait pour s’étriper entre amis, sachant qu’il est plus intéressant à 4 ou plus qu’en petit comité.

 

room0Room 25, chez Matagot Editions.

Un jeu pour 1-6 participants.

25 euros environ

30 minutes/partie.

 

 

 

 

Notre avis :