Avis : Agents of SHIELD
Non classé
Sep25

Tags

Posts relatifs

Partagez

Avis : Agents of SHIELD

C’est la série la plus attendue de la rentrée. Pour plusieurs raisons : parce qu’elle se situe dans le même univers que les films Marvel (Avengers etc) et surtout car elle marque le retour de Josh Whedon dans la série télé. Le papa de Buffy et Firefly a-t-il réussi son come-back ?

Shield1

Jusqu’ici le truc le plus extraordinaire que le monde pouvait concevoir c’était un milliardaire farfelu qui s’est forgé une armure de combat. Puis il a fallu digérer une attaque d’extra-terrestres, un colosse vert qui saute d’immeubles en immeubles, un héros de retour des années 40, et des dieux ! Pas étonnant que le monde post-Avengers soit un peu transformé.

L’intrigue de ce premier épisode commence ainsi quelques temps après Avengers avec une petite escapade à Paris. Sur fond d’Edith Piaf obligatoire et de cafés typiques, on y voit Grant Ward, un agent du SHIELD en action. Fade mais efficace, c’est visiblement le meilleur élément de l’agence depuis une certaine Romanov, alias la Veuve Noire.

 

Lors de son débriefing par Maria Hill (la même que dans Avengers, à savoir Cobie « Robin » Smulders), l’agent  Ward se voit proposer la direction d’une équipe de choc du SHIELD par l’agent Coulson que l’on pensait décédé dans le film.

Il va alors rejoindre cette équipe dont on nous présente les membres et les méthodes. Et tout de suite on change de dimension.

Oubliez les films, oubliez le porte-avion volant et les grandes gueules façon Iron Man. Ici la team semble sortie d’une succursale de la Dollhouse avec des rôles et des fonctions bien établies : le geek informaticien, la biologiste, la pilote etc.

La base d’opération est un simple avion, et hormis quelques gadgets les agents du SHIELD ne sont qu’une équipe des Experts dans le monde de Marvel. Ils sont cependant être une sorte de force chargée de protéger les civils contre les menaces « nouvelles » liées aux super héros et leurs adversaires.

Pour ce premier épisode, ils sont lancés sur les traces d’un mystérieux héros encapuchonné. Ce n’est guère folichon ou palpitant.

shield3

 

L’épisode est très bavard, et sert surtout à assembler une équipe qui pour le moment manque sérieusement de gueule. Tout au plus, quelques intrigues et secrets sont évoqués, notamment à propos de la résurrection de Coulson ou d’une organisation qui aurait une technologie capable de donner des pouvoirs (espérons que ce soit l’Hydra).

Si ce premier épisode fait le boulot, on en espérait plus. La touche Whedon est trop peu présente. Elle ne se révélera qu’au fur et à mesure des épisodes, quand les personnages seront développés.

Mais pour l’instant, il y a vraiment de quoi rester sur sa faim et surtout avoir quelques inquiétudes. Il est à craindre que la série adopte le format monstre/super de la semaine et ne tape que dans le casting de 3e division des personnages Marvel.

Notre avis :