Avis : The After (pilot)
Non classé
Fév08

Tags

Posts relatifs

Partagez

Avis : The After (pilot)

Chris Carter vous vous souvenez ? Le créateur d’X-Files et Millenium était le roi de la télé geek américaine dans les années 90. La suite a été plus compliquée et il avait un peu disparu de la circulation depuis le film X-Files 2. Pourtant le revoilà en partenariat avec Amazon pour une possible nouvelle série : The After.

the after

 

Pour l’instant, The After n’est pas une série, ou tout du moins pas encore. En effet, jaloux de Nefflix et autre HBO, Amazon tente depuis deux ans de devenir producteur de ses propres contenus, notamment de ses propres séries. Pour cela le célèbre site de vente en ligne plus efficace qu’un rassemblement nazi pour détruire des bouquins, ou en tout cas des libraires, teste des pilotes auprès de ses clients.

La première vague de ces pilotes, il y a quelques mois, n’avait pas été concluante. On y trouvait notamment une tentative autour du film Bienvenue à Zombieland plutôt moisie.

The After est l’un des fers de lance de la seconde vague de pilotes. Il est en théorie disponible gratuitement sur le site américain d’Amazon. En théorie, car bien que gratuit, il n’est pas regardable avec une adresse ip européenne. Et oui, chez Amazon, seul l’imposition se moque des frontières !

the_after_600_louise_monot

 

Réalisé et crée par Chris Carter, The After nous présente une galerie de personnages plus ou moins crédibles et bien interprétés confrontés à….une catastrophe dont on ignore tout ! Seules quelques conséquences, en gros du beau bordel dans le centre de Los Angeles en sont visibles. De toute façon plus de la moitié de ce pilote se déroule en semi huit-clos pour bien présenter les personnages.

On y trouve entre-autres une comédienne française (incarnée par Louise Monot du 2e OSS 117) avec un accent ultra prononcé, un avocat en costard (Adrien « Profit » Pasdar), une vielle pleine aux as et diabétique, un criminel black en cavale ou encore un clown ! Les dialogues sont assez plats mais il y a un petit quelque chose qui se passe. Le cast fait un peu penser à du Lost, chacun étant susceptible d’évoluer et de révéler quelques secrets dans le cas où la série se fait plus tard.

384678

 

En dehors des huit-clos, il y a donc « l’événement ». Quelque chose d’encore assez mystérieux mais qui met un bordel monstre dans les rues. Et c’est finalement bien mieux géré que dans un épisode de Walking Dead ou un film de zombis mous avec Brad Pit.

 

 

Sans être génial ou très différent des productions actuelles, ce pilote fait le boulot et ses cinq dernières minutes qui feront tiquer les fans du groupe de métal Tool donnent envie d’en voir plus….ne serait-ce que pour savoir si The After est un gros nanard ou un retour au premier plan pour Chris Carter. Il n’empêche que remis dans le contexte, à savoir la relative médiocrité des séries fantastiques ou d’action de cette saison 2013-2014, The After est bien dans le dessus du panier.

A quand la suite ?

 

Notre avis :