Avis : True Blood S7
Non classé
Août25

Tags

Posts relatifs

Partagez

Avis : True Blood S7

C’est donc terminé pour True Blood, dans une indifférence presque générale et malheureusement justifiée. La série vampirique et décalée de HBO a connu une très sérieuse baisse de régime cette année pour s’achever sur une saison, et un final pathétique.

truebloodsaison7

Du cul, du sang, une ambiance poisseuse venue de Louisiane : lors de son lancement, en 2007, la série d’HBO venait bousculer le mythe du vampire à une époque où la mode était de les faire briller au soleil en murmurant « Bella ». Saison après saison, la série a toutefois évolué pour devenir une sorte de post Buffy sans tueuse mais avec un bestiaire fantastique étoffé et une tendance au n’importe quoi. Malgré tout, True Blood restait fun à regarder, souvent politiquement incorrecte et bien délirante.

Les choses ont commencé à sérieusement dégénérer en saison 5, qui marque aussi le départ de son créateur. La saison 6 était grotesque mais encore regardable, cependant la maîtrise des premières années n’était plus là.

a_560x375

 

Pour la saison 7, toute la problématique est très simple : les scénaristes n’ont plus rien à raconter et ne peuvent plus nous bousculer avec du cul ou du gore car tout a déjà été montré. Autre problème, un trop plein de personnages secondaires, dont il ne savent plus quoi faire et une énorme redite des premières saisons, à savoir la relation entre Sookie et son vampire de mauvais acteur Bill.

Dès lors pendant 10 épisodes, cette saison se traîne avec deux intrigues assez molles : d’une part une maladie vampirique dont le remède intéresse les yakuzas, ce qui après des sorcières, démons et autres loups-garous est un peu faible. De l’autre, Bill malade qui a envie d’en finir, comme s’il s’infligeait la série chaque semaine.

Et ça traîne, ça traîne. Du coup, la série regarde en arrière et fait revenir d’anciens personnages, multiplie les apparitions de ceux qui sont morts et bien sur, rejoue sur le shipping entre les protagonistes.

timthumb

 

Le plus pathétique là-dedans, ce sont les « sorties » de 3 personnages de manière assez honteuse. Tout d’abord Tara, qui est là depuis le début et qui meurt hors champ  pour revenir dans des apparitions fantomatiques dignes d’un Joséphine Ange Gardien avec un message de « pardon » à deux balles. Ensuite, Sam, le métamorphe, voyant qu’il ne sert à rien depuis trop longtemps déménage entre deux épisodes. Enfin, Alcide le garou qui servait à montrer ses abdos pour les téléspectatrices meurt comme une caniche et est oublié en 30 minutes.

Pour ne rien arranger, on sens clairement une diminution de budget avec des effets spéciaux moins nombreux ou réussis.

Le tout culmine dans un dernier épisode aux allures de chemin de croix : la moitié est consacrée à un mariage dont on se fout complètement et qui semble sortir tout droit d’une fanfiction d’adolescente, et le reste à Bill qui demande à Sookie de l’aider à mourir. Seul petite touche sympa, la conclusion des aventures d’Eric et Pam qui sont finalement les grands gagnants de cette série.

Bref, il était temps que ça s’arrête. On a qu’à considérer que la série était terminée l’an dernier !

Notre avis :