Avis : Doctor Who 8.3
Non classé
Sep16

Tags

Posts relatifs

Partagez

Avis : Doctor Who 8.3

 Quand un personnage légendaire en rencontre un qu’il croit de fiction, le résultat peut donner des étincelles. Dans ce troisième épisode de la saison, le Docteur doit faire équipe avec Robin des Bois. Deux héros pour le prix d’un, à moins que l’un d’entre-eux ne soit une imposture.

doctor-who-season-8-episode-3-robot-of-sherwood-poster-s08e03

Doctor Who 8.03 : Robot of Sherwood

 

Dans chaque saison de Doctor Who, ou presque, il y a un passage obligé : l’épisode historique. Après Pompéi, les pirates ou encore le far-west, cette fois-ci s’est l’Angleterre médiévale qui est à l’honneur. Et pas n’importe laquelle, celle de Robin des Bois !

En effet, c’est Clara qui choisit la destination, et elle rêve de rencontrer ce personnage. Seul problème, pour le docteur, ce n’est qu’une légende et donc, il n’existe pas. Affirmation très rapidement démentie par la rencontre d’un Robin tout droit sorti d’un Disney ou d’un film d‘Errol Flynn. Non seulement, Robin existe, mais il est tout aussi grand guignol et exagéré que dans les oeuvres qui lui ont été consacrées. Et pour arranger le tout, sa petite bande est elle aussi haute en couleur, et il affronte un sherif de Nottingham vraiment très méchant.

doctor-who-robot-of-sherwood-peter-capaldi

Robot of Sherwood n’est pas le type d’épisode qui va faire grandir la légende de la série. Ecrit par Marc Gattiss, il nous prouve une fois plus que le co-auteur de Sherlock n’est pas totalement à l’aise dans Doctor Who. Tout au plus divertissant, il est aussi fauché que grotesque. Mais au moins, il est très fun, avec une confrontation hilarante entre le Docteur en mode grognon et le présumé Robin des Bois.

tumblr_inline_nbc0yucMUT1qcj34v

De plus, on continue à découvrir le nouveau docteur. Cette semaine, nous découvrons qu’il a retrouvé ses connaissances en arts martiaux datant de sa troisième incarnation, et qu’il peut aussi agir de façon totalement dingue, avec un magnifique combat cuillère contre épée. Il montre également sa différence avec Eleven, puisque son prédécesseur aurait foncé tête baissée avec Robin le sourire aux lèvres.

Doctor-Who-Robot-of-Sherwood-Jenna-Coleman-Tom-Riley

Pour ce qui est de Clara, elle est plus effacée que dans les précédents épisodes mais continue d’afficher plus de personnalité cette saison que l’an dernier.

robot_1

L’histoire de cet épisode, vraiment pas passionnante, n’est donc qu’un prétexte au service d’une réflexion sur la nature de l’héroïsme et des légendes. Confronter le docteur à au authentique mythe, alors que celui-ci se questionne encore sur sa nature d’homme bon, et donc sans doute de héros n’est pas une mauvaise idée en soi. Le traitement, quasi totalement comique n’est par contre pas la réponse idéale à ces questionnements.

De plus, utiliser des robots, pour la seconde fois en troisième épisode, n’est pas loin de provoquer une indigestion mécanique. Gattis ne s’est clairement pas foulé pour trouver ses méchants, qui sont uniquement fonctionnels. La résolution de l’épisode est même assez débile.

Bref, Robot of Sherwood est un passage obligé, relativement honnête, mais loin d’être mémorable.

 
Notre avis :